Main Page Sitemap

Je cherche l'homme à des fins de graves


je cherche l'homme à des fins de graves

Il sen va pour toffrir, un beau clair de lune, et pourquoi voudrais-tu.
Il se rendit à la ville, s'acheta un magnifique habit de velours, prit place dans un carrosse attelé de quatre chevaux blancs et se fit conduire à la demeure de sa fiancée.
Je suis voilée est sérieuse.
Si cest vrai loiseau bleu, où est-il dans le monde, tous les jours.Un beau jour il viendra, nai pas l'amour en ligne de l'équateur peur, le soleil.Les ours aiment les douceurs: si tu lui plais, il va te dévorer!» L'aînée reprenait: «Si tu ne veux pas qu'il se mette à grogner, ton animal, il te faudra lui faire ses quatre volontés et bien lui obéir en toutes choses!» Puis l'autre sœur.Mais prie Dieu qu'il me garde la vie!«Sans argent, sans métier, que puis-je devenir?
Les gens fuyaient à sa vue; mais comme catane femme cherche homme pour sexe il donnait partout de l'argent aux pauvres, en leur demandant de prier pour lui, et comme aussi il payait tout fort largement, il arrivait encore rencontre homme la reunion à se faire héberger partout.
Tant que tu porteras cet habit, lui dit-il, tu auras de l'or en poche, même si tu le dépenses à pleines mains.
Sa fiancée, pendant ce temps, se trouvait assise en face, les yeux baissés dans son vêtement de deuil, sans prononcer une parole.
Il fit venir l'aubergiste pour lui régler sa note, et il glissa encore une bourse pleine d'or dans la poche du malheureux.Débarrassé de ses soucis, le vieil homme ne savait plus comment remercier son bienfaiteur.J'aime encore mieux l'ours rasé qu'on nous a montré un jour, déguisé en homme: il portait au moins une veste de hussard et des gants blancs!Bientôt il entendit comme un soupir du vent, et le Diable se tint devant lui, l'observant d'un air déçu; puis il lui lança ses vieilles hardes et réclama son habit vert.Épaulant et tirant, il toucha l'ours en plein museau et l'abattit au sol, où il resta sans bouger.A son tour, elle prit le fragment qu'elle avait en sautoir à son cou, l'appliqua contre l'autre et constata qu'ils s'adaptaient parfaitement.La pauvre fiancée s'habilla de noir et les larmes lui venaient aux yeux quand elle pensait à son fiancé, alors que ses deux sœurs lui décochaient les moqueries les plus cruelles.




[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap